Une Camerounaise en Belgique

Je me nomme Justine Nga Onana et mon nom indique que je suis d’origine camerounaise. Je suis arrivée en Belgique il y a environ 5 mois, en classe de 5e GTB. Et déjà,  j’ai remarqué de nombreuses différences entre la Belgique et le Cameroun, ce qui est tout à fait normal puisque ces deux pays sont séparés par des milliers de kilomètres ! Je vais ici partager mon expérience avec vous.

D’abord, je suis arrivée durant les vacances d’été, je m’attendais donc à des températures agréables. Mais non, c’était autre chose… je suis arrivée durant les inondations de juillet ! L’été pour moi représente habituellement le beau temps, la meilleure saison de l’année… mais j’ai plutôt eu l’impression d’être arrivée durant la saison des pluies, en Belgique !

Le deuxième événement marquant que j’ai vécu ici est ma rentrée scolaire à l’ISM PESCHE. Je craignais le racisme. J’en ai entendu parler par  mes amis, ma famille…. Mais je ne savais pas ce que c’était de vivre un acte raciste !  Et donc, je me suis préparée psychologiquement pour surmonter cette épreuve dans le bus ou à l’école. Heureusement pour moi, je me suis préparée pour rien ! J’ai été bien accueillie par tous. Les professeurs comme mes camarades ont été gentils, chaleureux. Je me suis intégrée…

Et puis, il y a le système scolaire… La façon de donner cours est très différente de la nôtre au Cameroun. Ici, tout est déjà mis sur papier. Les cours sont moins longs et moins denses, on change souvent de sujet, de chapitre. Au Cameroun, le professeur dicte tout et nous notons sur des feuilles de bloc. Et le contenu des cours, les notions apprises ici n’ont rien à voir avec ce que  j’ai étudié. Par exemple, je ne connaissais pas l’art baroque ou l’histoire de France. Cerise sur le gâteau, j’apprends le néerlandais qui est une langue dont je n’ai pas les bases et que je n’avais jamais entendue auparavant, ce qui fait que j’ai beaucoup de difficultés à assimiler la matière.

En fin de compte, je m’adapte. Je  m’approprie petit à petit les codes occidentaux. Je me suis fait des amis. En participant à la retraite, j’ai appris à connaître mes  camarades et aussi ceux de la classe voisine. J’aime bien ma nouvelle vie malgré les difficultés que je rencontre certains jours. Je vais de l’avant !

Justine Nga Onana, 5GTB

11 thoughts on “Une Camerounaise en Belgique

  1. Je suis fière de voir que tout va pour le mieux et je voudrais t’encourager à continuer à d’avantage t’insérer 🙏🏽🎉

  2. Bienvenue en Belgique, et en plus dans la meilleure école du monde !
    Lire cet article m’a rappelé de très bons souvenirs de la D-Pesche ! Bonne continuation à toute l’équipe !

    1. Merci pour ton message d’encouragement, Lucien ! La D-Pesche aussi se souvient de tes contributions de belle qualité 😉 Bonne continuation à toi dans tes études. CBerger

  3. Je retrouve ici ta joie de vivre et ton optimisme; tu es une bonne ambassadrice du Cameroun , et en même temps tu apprécies ta vie en Belgique et tes nouveaux amis ; Bravo
    Continue à travailler sans te décourager, tu vas réussir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.