Planter des arbres depuis son fauteuil ? C’est possible !

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’Ecosia. Il s’agit d’un moteur de recherche (comme Google) qui a la particularité d’être indépendant et écologique.

Pourquoi on en parle ?

Le groupe climat de l’ISM, qui se réunit tout les jeudi midi dans l’ancienne bibliothèque, a placardé des affiches sur les murs des couloirs de l’école. Le but est d’inciter les élèves à utiliser Ecosia pour s’impliquer dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Un moteur de recherche écologique ?

Ecosia redistribue 80% de ses bénéfices à un grand programme de reforestation dans 16 pays, dont le Brésil où les incendies en Amazonie ont fait des ravages, catastrophiques pour la biodiversité. L’équipe d’Ecosia plante donc des arbres. Plus de 70 millions depuis le lancement de l’entreprise en 2009.

On pourrait penser qu’Ecosia émet du CO2, on sait d’ailleurs qu’Internet, s’il s’agissait d’un pays, se classerait à la troisième place des nations les plus polluantes (derrière la Chine et les USA). En effet, sur Internet, le stockage des données, l’envoi de messages, de mails ou la réalisation de recherches utilisent de l’énergie. Énergie dont la production peut émettre du gaz à effet de serre. Mais il n’en est rien. Ecosia garantit que son énergie provient de sources renouvelables (panneaux solaires, éoliennes,…) et vante son empreinte carbone négative. Une neutralité carbone qui est également permise par l’indépendance totale de l’entreprise qui n’est donc soumise à aucun géant d’internet (Google,…)  et donc à aucune pression économique.

Quelles actions concrètes Ecosia met-il en œuvre ?

Ecosia gagne de l’argent à chaque recherche sur internet, et ce grâce à des publicités mises en ligne par des annonceurs. A chaque publicité visionnée par un internaute, Ecosia est rémunéré. L’argent gagné est donc utilisé pour payer les équipes partout dans le monde, acheter des terrains et investir dans des projets futurs. Ainsi, le moteur de recherche affirme planter plus d’un arbre par seconde, toutes les 45 recherches. Les employés plantent donc des arbres par millions dans de nombreuses régions du monde où la déforestation fait des ravages.

Est-ce suffisant pour sauver la planète ?

Il est évident que ce n’est pas suffisant, mais Ecosia fait partie de la solution au problème climatique. En effet, les arbres plantés renouvellent l’air et le nettoient du CO2 responsable en grande partie de l’effet de serre qui réchauffe la planète. Le changement climatique ne pourra pas être limité à quelques degrés si personne n’agit. Et pour agir, on peut commencer par planter des arbres, beaucoup d’arbres.

Si toi aussi tu veux agir à ton échelle, installe Ecosia sur ton ordi ou ton smartphone. Il te suffit de rechercher ecosia.org et de cliquer sur « Ajouter Ecosia ». Tes recherches en ligne seront tout aussi efficaces et seront autant de petits pas vers une planète plus verte.

Lucien Mélon, 5GTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *